...
  • Français
  • English
  • Chevalières armoiriées ou héraldiques

    Chevalières armoiriées ou héraldiques

    Chevalières armoiriées ou héraldiques

     

    Tous les bijoux ont été créés sur mesure dans notre atelier à Nantes. Si vous voulez faire plaisir ou vous faire plaisir avec un bijou unique, venez à l’atelier nous rencontrer ou appelez-nous au +33 (0)2 85 52 38 63

    Un peu d’histoire

    L’histoire des chevalières a plus de 4 000 ans et remonte à l’Égypte antique, époque où les bagues se paraient de hiéroglyphes, signe de rang social, de pouvoir et utiles pour sceller des relations commerciales.

    C’est au cours du Moyen-Âge que la chevalière fait son apparition en France où elle est alors exclusivement réalisée en or jaune. Les hiéroglyphes ont laissé la place aux sceaux représentant les armoiries de famille. Ce bijou spécifique et hautement symbolique est alors porté par l’ensemble des nobles. Ceux-ci s’en servent pour cacheter à la cire leurs documents à l’aide de leur blason et ainsi les authentifier. En cette période de fort illettrisme, ce système permet d’identifier facilement l’auteur des missives.

    Au fil du temps et de la démocratisation du savoir de l’écriture, cet anneau également nommé « sigillaire » perd de son utilité. Peu à peu, les sceaux en cire sont donc remplacés par les signatures manuscrites et la chevalière tombe en désuétude. Elle retrouve finalement un nouveau souffle et de sa superbe à partir du 18ème siècle, période à laquelle, elle redevient tendance auprès des hommes dans un premier temps. Toujours empreinte de statut social, elle est alors particulièrement prisée des élites qui affichent leur longue lignée de cette manière. Elle symbolise l’héritage et de l’Histoire familiale et est transmise de génération en génération. Elle devient à cette époque un véritable accessoire de mode.

    Seraphinite AcceleratorBannerText_Seraphinite Accelerator
    Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.